Depuis quasiment 10 jours, on se demande si la météo n'est pas devenue complètement folle. L'année dernière, à la même époque, la région parisienne était bloquée par une tempête de neige, des gens dormaient dans leurs voitures sur la N118 aux portes de Paris.

Un an plus tard, après un hiver très doux, nous sommes en tshirt début mars, avec un temps de printemps (printemps qui nous avait tellement fait défaut en 2013).

Les demis saisons que nous connaissions enfants ont l'air de se faire de plus en plus rares. On passe d'un froid extrême à des périodes de canicule qui sont de plus en plus fréquentes ... les tempêtes et autres phénomènes climatiques se succèdent dans le monde entier à une vitesse effrenée.

Alors, même si ce constat fait un peu café du commerce, on se demande quand même ce que ça va donner pour les générations à venir.

En attendant, profitons-en comme on peut ... et essayons de faire attention à notre planète ... si on ne veut pas continuer à cueillir des jonquilles au mois de février à Paris ...

DSC06104